Lundi 17 décembre 2018

galeriste

Edward Mitterrand sur le Léman

L'ŒIL

Le 1 octobre 2000 - 180 mots

Le 8 juin dernier à Genève, Edward Mitterrand, 31 ans (© Frank Mentha), ouvrait sa première galerie avec une exposition Basquiat. Depuis, il montre dans son espace de 230 m2 des artistes de réputation internationale (Cindy Sherman, Nan Goldin) et d’autres à découvrir comme Jean-Christophe Boucart ou Mac Adams.
En octobre, c’est au tour de Gilbert & George d’exposer leurs travaux rue des Bains. Car, pour le Franco-Britannique et ses deux associées suisses, Stéphanie Prezioso-Cramer et Désirée Le Roux (sa fiancée), Genève est à la fois une plate-forme internationale et une ville où résident de grands collectionneurs. Sa connaissance du monde de l’art, Edward l’a acquise auprès de son père Jean-Gabriel Mitterrand, célèbre galeriste parisien. Pour lui et pendant quatre ans, il a organisé
des expositions de sculptures monumentales au Luxembourg, à São Paulo, Taipei... tout en s’occupant des activités internationales de l’espace parisien. « Mais être galeriste, ajoute Edward Mitterrand, confiant, ce n’est pas qu’un réseau de relations, c’est aussi être un bon gestionnaire. »

Galerie Edward Mitterrand, 52, rue des Bains, 1205 Genève, tél. 022 800 27 27.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°520 du 1 octobre 2000, avec le titre suivant : Edward Mitterrand sur le Léman

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque