Vendredi 6 décembre 2019

Disparitions : Julije Knifer, Agnes Martin

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 7 janvier 2005 - 311 mots

Le peintre d’origine croate Julije Knifer est décédée le 7 décembre à Paris. Il fut l’un des fondateurs, en 1959, du groupe d’artistes et de critiques Gorgona, composé principalement d’anciens étudiants de l’Académie des beaux-arts de Zagreb, opposé à l’art officiel et sans programme affiché. Délaissant la figuration, il adopte comme motif unique une ligne brisée à angles droits qu’il applique à la totalité de sa production. Dès 1966, le Musée de Zagreb lui consacre une rétrospective. Après avoir réalisé un méandre mural pour la salle des catalogues de la bibliothèque en droit et lettres de l’université de Bourgogne à Dijon en 1990, il bénéficie d’une résidence à la villa Saint-Clair à Sète en 1991. Il séjourne ensuite à la villa Arson de 1992 à 1994, année où il s’installe définitivement à Paris. La galerie Frank organise sa première exposition personnelle dans la capitale en 1999. Julije Knifer reçoit en 2000 à l’Espace de l’Art concret à Mouans-Sartoux le prix Aurelie-Nemours. L’artiste avait représenté la Croatie à la Biennale de Venise en 2001.

Agnes Martin est décédée le 16 décembre à Taos, au Nouveau-Mexique, à l’âge de 92 ans. Américaine d’origine canadienne, l’artiste n’avait été reconnue que tardivement, ne recevant la consécration qu’après sa rétrospective au Stedelijk Museum à Amsterdam en 1991 et au Withney Museum of American Art à New York en 1992. Elle avait reçu un Lion d’or à la Biennale de Venise en 1997. Peintre abstrait et minimaliste, sa carrière a été en dents de scie. Agnes Martin s’est même totalement arrêté de peindre pendant plusieurs années, à la fin des années 1960 et au début des années 1970. Dans les années 1950 et 1960, elle avait fait partie de la communauté artistique installée dans un vieil immeuble de New York avec Jasper Johns, Robert Rauschenberg ou Ellsworth Kelly. Fondamentalement solitaire, elle s’était retirée au Nouveau-Mexique où elle est décédée.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°206 du 7 janvier 2005, avec le titre suivant : Disparitions : Julije Knifer, Agnes Martin

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque