Vendredi 28 février 2020

Collection

De nombreux dessins et carnets de Lucian Freud entrent par dation à la National Portrait Gallery

Par Julie Paulais · lejournaldesarts.fr

Le 18 novembre 2015 - 442 mots

LONDRES (ROYAUME-UNI) [18.11.15] – Les héritiers de Lucian Freud, décédé en 2011, ont acquitté leurs droits de succession en cédant à la National Portrait Gallery un ensemble important de dessins et carnets de croquis.

La National Portrait Gallery (NPG) de Londres a acquis un ensemble important de carnets de croquis, de dessins et de lettres de Lucian Freud (1922-2011) issu de la succession de l'artiste, grâce à une dation en paiement (Acceptance in lieu), relate The Guardian. Comme en France, ce mode de paiement, créé au Royaume-Uni en 1910, permet à des particuliers de s’acquitter de leurs droits de succession sous forme d’œuvres d’art.

L’ensemble comprend 162 dessins exécutés par Lucian Freud lorsqu’il était enfant, avant que sa famille ne quitte l’Allemagne nazie, qui ont chacun été datés et précieusement conservés par sa mère, ainsi que quarante-sept carnets de croquis, datés entre le milieu des années 1940 et 2011, année de la mort de l’artiste. Ces carnets contiennent les premières versions de certaines des peintures réalisés par Freud.

Nicholas Cullinan, directeur de la NPG, a déclaré que le musée était reconnaissant pour ce qu’il décrit comme « un très important et généreux cadeau à la nation ». « Ces archives, qui seront en temps voulu mises à la disposition du public, seront une source essentielle de référence pour toute personne intéressée par la vie et l'œuvre de l'artiste ou le portrait en général. »

La NPG possède deux portraits de Lucian Freud, un Autoportrait de 1963 et un dessin au fusain d’Arnold Abraham Goodman (1985). L’exposition de 2012 « Lucian Freud Portraits » a été l’exposition payante la plus fréquentée de l’histoire du musée, attirant près de 250 000 visiteurs.

La dation en paiement et le nouveau système des dons de biens culturels (Cultural Gifts Scheme) est un succès outre-manche, puisque selon un rapport annuel du Conseil des arts anglais publié en décembre 2014 les collections publiques anglaises ont bénéficié de l’entrée de nouvelles œuvres à hauteur de 45 millions de livres (56 millions d’euros). A titre de comparaison, le montant des dations en paiement en France s’élevait à 5,6 millions d’euros en 2012, un montant anormalement faible, puisque la moyenne des années 2007-2012 est de 16,7 millions d’euros.

Les bons chiffres anglais sont en partie dus à la collection personnelle de Lucian Freud comprenant près de quarante œuvres de son ami Frank Auerbach dont le transfert aux collections publiques en échange de 16 millions de livres (23 millions d’euros) de réduction d’impôts a été annoncé en mai 2014. En mars 2014, la famille de Winston Churchill a elle aussi fait don de 37 peintures de l'homme politique de la même manière.

Légende photo

Lucian Freud photgraphié en 2008 par Claudia Gabriela Marques Vieira - Licence CC BY-ND 2.0

Thématiques

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque