Jeudi 12 décembre 2019

Patrimoine

Combien de taxes pour l’État sur le ticket à gratter « patrimoine » ?

Par Jean-Christophe Castelain · Le Journal des Arts

Le 4 janvier 2019 - 113 mots

PARIS

Paris. La polémique sur la taxe prélevée par l’État sur le ticket à gratter de la Mission Patrimoine, taxe supprimée par le Sénat et rétablie par l’Assemblée nationale n’est pas près de s’arrêter.

En réponse à une question écrite d’un député, le gouvernement a rappelé que la répartition des 15 euros est la suivante : 10,80 euros pour les gagnants, 1,52 euro pour la mission patrimoine en péril, 1,04 euro pour l’État, 0,86 euro pour la Française des Jeux et 0,78 euro pour les détaillants. Le loto et le jeu de grattage ont pour l’instant rapporté près de 20 millions d’euros à la Fondation du patrimoine en charge de suivre les sites bénéficiaires.

Thématiques

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°514 du 4 janvier 2019, avec le titre suivant : Combien de taxes pour l’État sur le ticket à gratter « patrimoine » ?

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque