Artiste

Claude Tétot, radicalement peintre

Par Vincent Delaury · L'ŒIL

Le 20 août 2013 - 305 mots

À l’image de sa peinture abstraite, cultivant faux raccords et dissonances, Claude Tétot est un homme de rupture.

Né en 1960 à Angoulême, il fait ses études à Paris à l’École supérieure d’art graphique puis, dans les années 1980, devient directeur artistique chez Havas, grosse agence de pub. En 1989, virage à 180 degrés, il quitte le confort du monde publicitaire pour s’engager dans la peinture. Son galeriste Bernard Ceysson note : « C’est quelqu’un de très courageux, capable de tout sacrifier pour faire un bon tableau. Claude fait preuve d’une grande ambition, il aspire à faire de la grande peinture et il y parvient. »
En à peine dix ans, Tétot, tenace et travailleur, crée une abstraction à part, vite remarquée par Pierre Wat [contributeur de L’œil]. Dans ses tableaux frontaux, des formes insaisissables traversent de grandes plages de couleurs acides. Cela donne des espaces-pièges qui, tout en citant ouvertement les grands courants modernistes, débouchent sur une ambiguïté optique permettant à sa peinture d’échapper aux étiquettes. Pas du tout issu du sérail de l’art contemporain, volontiers en marge du système, Tétot réalise une peinture qui lui ressemble : libre et malicieuse. Pour sa quatrième exposition chez Jean Fournier, cet artiste, qui produit peu, s’essaie au petit format, histoire précise-t-il de « casser les habitudes, j’étais trop à l’aise dans mes grands aplats, j’aime aller de l’avant, pour se grandir il faut faire avancer les choses ». Parions que cette peinture, au vu de sa puissance de frappe visuelle, monte de plus en plus haut.

Biographie

1960 Naissance à Angoulême.

1978-1982 Esag Penninghen, Paris.

1983-1984 Directeur artistique chez Havas, agence de publicité.

2000 Exposition collective à la Maison d’art contemporain Chaillioux, Fresnes.

Carte blanche à Pierre Wat.

2007 Premières expositions personnelles.

2013 Peintures récentes, 4e exposition personnelle à la Galerie Jean Fournier, Paris, jusqu’au 5 octobre.

www.claudetetot.com

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°660 du 1 septembre 2013, avec le titre suivant : Claude Tétot, radicalement peintre

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque