Chiara Parisi, romaine en Limousin

Par Bénédicte Ramade · L'ŒIL

Le 1 octobre 2005

Chiara Parisi vit entre Rome, Paris et… Vassivière. Elle a pris en décembre dernier la direction du centre national d’art contemporain qui ponctue ce magnifique site lacustre du Limousin.

Cette jeune trentenaire romaine a fait le choix courageux – presque un sacerdoce – de diriger ce vaisseau au milieu d’une nature assez austère, un lieu toutefois magique et stimulant. Après s’être employée pendant quatre années à développer la cellule d’art contemporain de la Villa Médicis à Rome jusqu’en 2002, mademoiselle Parisi s’était ensuite consacrée à ses études doctorales en histoire de l’art.

Si elle n’ignore plus rien des rapports entretenus par l’art avec la télévision, elle s’est aussi passionnée pour les questions de la nature et du territoire, « spécialités » même du centre d’art de Vassivière. Pour l’été, Chiara Parisi s’est jetée à l’eau pour sa première exposition : elle a invité Claude Lévêque, franc-tireur de la scène française. Il lui a concocté une ambiance faussement bucolique mais vraiment « trash ». Cette première exposition annoncerait-elle une programmation combinant rock et ruralité ? À suivre.

« Mille Plateaux, Claude Lévêque », VASSIVIÈRE-EN-LIMOUSIN (87), centre national d’art contemporain, tél. 05 55 62 27 27, jusqu’au 16 octobre.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°573 du 1 octobre 2005, avec le titre suivant : Chiara Parisi, romaine en Limousin

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque