Samedi 14 décembre 2019

Présidents

A. Cartier et L. Balouin : Un Tram à deux voix

Par Manou Farine · L'ŒIL

Le 15 novembre 2011 - 281 mots

L’une, Aude Cartier, est tombée petite dans la marmite de l’art contemporain : grand-mère galeriste à Nantes versant abstraction lyrique, parents collectionneurs, du côté de la Figuration narrative.

Quant à l’autre, le virus le gagnera sur le mode de la révélation : « Je me souviens d’un choc en 1985, à la lecture d’un article sur la Figuration libre, raconte Lionel Balouin. À tel point que j’ai fini par faire un travail universitaire sur Combas ! » Cette même année, Aude Cartier, 16 ans et obstinée, organise sa première exposition dans le cabinet d’architecte de ses parents. « C’est mon bagage, sourit-elle. Je ne pourrais pas m’imaginer une vie sans curater. »

Vingt-cinq ans plus tard, la seconde dirige la Maison des arts de Malakoff, le premier l’École municipale des beaux-arts et la galerie Édouard-Manet à Gennevilliers. Tous deux se partagent avec un égal appétit la présidence du réseau Tram. En 1981, l’initiative rassemblait six directeurs de structures en mal de visibilité, installées en périphérie parisienne. Trente ans après, tissu urbain et outils  de communication ont permis de  fédérer trente et un adhérents de tout format, du Jeu de paume à la Ferme du buisson. Les critères ? « Il faut être attentif à la production, à la médiation et soutenir les artistes », répond Aude Cartier. Le public ? Moins pointu, plus diversifié que par le passé, il se balade d’un lieu à l’autre, emprunte les parcours cuisinés dans le cadre d’Hospitalités. « On ne veut pas seulement fidéliser le public, on veut renouveler », précise la présidente, gourmande. Et à l’heure du bilan, le réseau se fait réseau de pensée et... pense déjà à l’international.

Hospitalités

Jusqu’au 10 décembre, www.tram-idf.fr

Biographie

1964 
Naissance de Lionel Balouin à Pont l’Abbé.

1968 
Naissance d’Aude Cartier à Nantes.

1991 
Lionel Balouin rentre au service éducatif du Musée d’art moderne de la Ville de Paris.

2001 
Prend la direction de la Maison des arts à Malakoff.

2002
Lionel Balouin est nommé directeur de l’École municipale des beaux-arts/galerie Édouard Manet à Gennevilliers

2011
Aude Cartier et Lionel Balouin sont élus coprésidents de Tram depuis 2009.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°641 du 1 décembre 2011, avec le titre suivant : A. Cartier et L. Balouin : Un Tram à deux voix

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque