Mercredi 26 janvier 2022

Centre d'art - Royaume-Uni

Banksy soutient la transformation de la prison de Reading en centre d’art

Par Julie Goy · lejournaldesarts.fr

Le 7 décembre 2021 - 343 mots

READING / ROYAUME-UNI

Il va mettre en vente une de ses œuvres pour permettre à la ville d’acquérir la prison où fut enfermé Oscar Wilde.

Banksy, Prisonnier s'évadant, œuvre réalisée sur un des murs de la prison de Reading en mars 2021. © Steve Daniels / CC BY-SA 2.0
Banksy, Prisonnier s'évadant, œuvre réalisée sur un des murs de la prison de Reading en mars 2021.

Banksy a proposé de vendre l’un de ses pochoirs pour soutenir la ville de Reading qui souhaite acquérir la prison locale pour en faire un centre d’art et d’histoire. La vente du pochoir et les fonds levés par le conseil de Reading permettraient de rassembler plus de 14 millions d’euros. 

La prison, qui n’est plus en service depuis 2013, avait été mise en vente en 2019 par le ministère de la Justice. Les autorités de Reading avaient alors proposé de la réhabiliter. Malgré le soutien de célébrités comme Kate Winslet, Kenneth Branagh ou Natalie Dormer, sa proposition avait jusqu’à présent été rejetée par le gouvernement britannique qui lui préférait d’autres offres. 

Le pochoir qui sera proposé à la vente avait été utilisé par Banksy en mars 2021 pour peindre un prisonnier s’évadant sur le mur extérieur de l’édifice, un geste de soutien de l’artiste envers les autorités de Reading. Le prisonnier semble être Oscar Wilde (1854-1900) : l’écrivain avait été détenu dans la prison de Reading entre 1895 et 1897, après avoir été condamné pour « grossière indécence » lorsque sa romance avec Lord Alfred Douglas avait été révélée. Son poème, intitulé « Ballad of Reading Goal », revient sur sa détention et dépeint la brutalité du système pénal de l’époque victorienne. D’après Banksy, « transformer ce lieu qui a détruit Wilde en un refuge pour l’art semble si parfait qu’il faut le faire ».

Aujourd’hui « monument classé », l’ancienne prison avait été bâtie sur le site médiéval de l’abbaye de Reading, un monastère fondé par le roi Henri Ier dont la tombe se trouverait sous l’édifice. Les autorités locales insistent sur l’intérêt historique de cet édifice à la fois lié à la période victorienne, à la famille royale et à l’histoire de la littérature et de la communauté homosexuelle. Selon Matt Rodda, député travailliste de Reading East, « il est préférable qu’il soit préservé et réhabilité de manière constructive, plutôt qu’il soit transformé en appartements ou tout autre chose »

La prison de Reading, à 65 km à l'ouest de Londres, dans le comté de Berkshire en Angleterre. © Smuconlaw, 2015 - CC BY-SA 4.0
La prison de Reading, à 65 km à l'ouest de Londres, dans le comté de Berkshire en Angleterre.
Photo Smuconlaw

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque