États-Unis - Insolite - People

Au gala du Met, Kim Kardashian crée la polémique

Par Paul Bérat · lejournaldesarts.fr

Le 10 mai 2022 - 387 mots

NEW YORK / ÉTATS-UNIS

Des conservateurs se désolent que la vedette des réseaux sociaux ait porté une célèbre robe de Marilyn Monroe.

Kim-Kardashian-robe-Marylin-Monroe-gala-MET-New-York-mai-2022-accompagnée-par-Pete-Davidson-copyright-photo-Angela-Weiss-AFP
Kim Kardashian portant la robe de Marylin Monroe au gala du MET à New York, le 2 mai 2022. Elle est accompagnée par l'acteur Pete Davidson.
© Angela Weiss / AFP

Pour l’édition 2022 du traditionnel Met Gala, la femme d’affaires Kim Kardashian portait la célèbre robe de Marilyn Monroe (1926-1962) « Happy Birthday Mr. President ». Mais cela ne plaît pas du tout à plusieurs conservateurs et restaurateurs qui craignent que la robe n’ait ainsi été abîmée. 

« Porter des vêtements historiques les abîme. Point final », a déclaré Sarah Scaturro,  l’ancienne conservatrice du Costume Institute du Metropolitan Museum of Art à New York. « Et Kim Kardashian a certainement mis des lotions, des crèmes ou des parfums qui l’endommageront davantage », a précisé Madelief Hoé, conservatrice de la mode et du costume au Dutch Kunst Museum de La Haye. « Chaque fois que vous bougez, quelque chose cède, même si vous ne pouvez pas le voir. Sous microscope, on verrait de nouvelles dégradations », a ajouté le conservateur du Fashion Institute of Design & Merchandising de Los Angeles Kevin Jones. 

Pour John Corcoran, responsable des expositions et des archives de la franchise américaine Ripley’s Believe It or Not ! (« croyez-le ou non ! »), propriétaire de la robe, le fait que Kim Kardashian l’ait portée ne pose pas de problème. Au contraire, elle serait même à présent investie d’une nouvelle histoire à raconter. Kim Kardashian assure quant à elle avoir été prudente et « respectueuse de la robe et de ce qu’elle signifie pour l’histoire américaine ». « La robe a été escortée par des gardes, j’ai dû porter des gants pour l’essayer », a-t-elle expliqué. 

Rachetée par Ripley’s Believe It or Not en 2016, pour 4,8 millions de dollars, la robe avait été portée par Marilyn Monroe lors de la soirée du 45e anniversaire du président John Fitzgerald Kennedy en 1962. Bob Mackie, qui l’avait dessinée pour le couturier Jean-Louis, s’en souvient encore : « Après avoir dessiné le croquis , je n’avais aucune idée de son devenir jusqu’à ce que des photos de l’événement paraissent dans la presse », a-t-il raconté à Vogue

C’est justement le magazine Vogue et le Costume Institute du Metropolitan Museum of Art qui ont décidé du thème vestimentaire de la soirée : « gilded glamour » (ou « glamour doré » ). A l’événement est liée une exposition temporaire, « In America : An Anthology of Fashion »,  qui, présentée au Costume Institute, raconte l’histoire de la mode du XVIIIe siècle à nos jours.

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque