Au-delà du réel

Par Philippe Régnier · Le Journal des Arts

Le 10 juin 2005

Quelles relations entretiennent les artistes avec les images de presse ? Hartwig Fischer, conservateur au Kunstmuseum de Bâle, s’est penché sur la question pour offrir l’une des premières grandes expositions sur cette thématique. « À partir des années 1960, la photo de presse est devenue un thème principal dans l’art », souligne le commissaire en citant les artistes présentés au début de l’exposition, Andy Warhol, Gerhard Richter, Sigmar Polke, Malcolm Morley et Richard Hamilton. Le parcours se poursuit avec une salle consacrée à On Kawara et à ses Date Paintings, dont le fond des boîtes est tapissé de « unes » de journaux historiques. Plus loin, Sarah Charlesworth montre avec Modern History 1977-1979 comment les médias peuvent eux-mêmes être manipulés. Quarante-cinq « unes » de journaux, dont elle a supprimé le texte, offrent en effet toutes le même cliché de l’otage Aldo Moro. L’intensité est également au rendez-vous avec les deux séries de Martha Rossler mêlant photographies de la guerre du Vietnam et sages images de magazines de décoration. D’autres artistes s’éloignent du fond pour utiliser la photographie de presse du point de vue de la forme. C’est par exemple le cas de Gabriel Orozco avec ses Atomists (1996). L’exposition fait une large place au réel, avec la projection en continu du « fil » d’une agence photo, ou les reportages photographiques de l’Américain Allan Sekula et des Français Gilles Saussier et Bruno Serralongue. De son côté, Veit Stratman a développé un projet spécifique pour « Covering the Real » en publiant un texte dans des journaux suisses pendant la durée de l’exposition, une manière de mettre le ver dans le fruit !

COVERING THE REAL

COVERING THE REAL, L’ART ET L’IMAGE DE PRESSE, DE WARHOL À TILLMANS, jusqu’au 21 août ; Kunstmuseum, St. Alban-Graben 16, Bâle, tlj sauf lundi 10h-17h, tél. 41 61 206 62 62. Catalogue, 320 p., 58 francs suisses (35,50 euros). - Commissaire : Hartwig Fischer - Nombre d’œuvres : 60 - Nombre d’artistes : 24

Hommage à Rebeyrolle La région de Bâle s’est enrichie d’un nouveau centre d’art avec l’ouverture à Saint-Louis, dans le Haut-Rhin, de l’Espace d’art contemporain Fernet-Branca (2, rue du Ballon, tél. 03 89 69 10 77). Ce bâtiment du début du XXe siècle, revisité par l’architecte Jean-Michel Wilmotte, a été inauguré il y a quelques mois par une exposition du Coréen Lee Ufan. L’espace accueille aujourd’hui, et jusqu’au 31 octobre, une exposition consacrée à Paul Rebeyrolle. Ce projet, engagé bien avant la disparition de l’artiste en février, est l’un des derniers sur lequel a travaillé le peintre. Il réunit des œuvres de la série des « Prisonniers » (1972), qui intègrent à la toile du grillage, ainsi qu’un important ensemble de sa série des « Implosions », des portraits torturés de femme à l’enfant réalisés en 2004. L’exposition permet de rendre un dernier hommage à ce peintre singulier, à travers de nombreuses œuvres issues de collections privées, dont celle de François Pinault. Place aux jeunes Comme chaque année, le Hall de la Messe Basel, situé face aux espaces de la Foire, présente la grande exposition des jeunes artistes suisses qui postulent pour la bourse fédérale des beaux-arts. Le jury devait se réunir du 6 au 8 juin pour attribuer entre 20 et 40 bourses. Le vernissage de l’exposition est prévu le 13 juin à 18 heures. Une occasion unique pour les visiteurs de la Foire de découvrir les talents suisses de demain. Dans le même esprit, Mulhouse accueille l’exposition « Mulhouse 005 », qui réunit du 12 au 15 juin au Parc des expositions de la ville de jeunes artistes issus des écoles supérieures d’art de France, de Suisse, d’Allemagne et d’Italie. Six prix seront décernés par un jury composé de François Barré, Colette Garraud, la directrice du Kunstverein de Freiburg, Dorothea Strauss, le directeur de la Kunsthalle de Bâle, Adam Szymczyk, et Philippe Piguet, critique d’art à la revue L’Œil. L’événement s’accompagne d’une exposition de la lauréate de « Mulhouse 004 », Chia-Wen Tsai, tandis que Gérard Collin-Thiébaut présentera ses travaux à la villa Steinbach/Musée des beaux-arts de Mulhouse.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°217 du 10 juin 2005, avec le titre suivant : Au-delà du réel

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque