Vols à l'Hôtel Drouot : les nouvelles trouvailles des enquêteurs

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 13 janvier 2010

PARIS [13.01.10] – L'enquête sur le détournement d'œuvres d'art à l'Hôtel Drouot se poursuit, avec l'inventaire des box des commissionnaires soupçonnés, dans un entrepôt de Bagnolet. Selon le journal Le Parisien, une gouache de Chagall aurait été trouvée, ainsi que des dizaines d'objets à l'origine douteuse. Une enquête qui prend de l'ampleur, alors que Drouot a restreint l'activité des commissionnaires.

Les enquêteurs de l'Office central de lutte contre le trafic des biens culturels (OCBC) continuent leurs investigations dans l'affaire des vols de l'Hôtel Drouot, après l'interpellation en décembre de plusieurs commissionnaires soupçonnés d'avoir détourné des dizaines d'œuvres d'art, de livres et d'objets divers.

Selon Le Parisien, des diamants à l'origine douteuse auraient ainsi été retrouvés dans des box loués par les commissionnaires mis en examen, dans un entrepôt à Bagnolet. Au domicile d'un de ces commissionnaires, c'est une « gouache de Chagall » qui aurait été récupérée.
Une autre source citée par l'AFP évoque plutôt des « lithographies de Chagall » et une « encre de Picasso » . De nombreux petits objets auraient également été saisis, les commissionnaires se révélant incapables de justifier de leurs origines.

Un travail de fourmi attend les policiers, qui n'ont pour l'instant fouillé qu'une dizaine de box, ceux appartenant aux commissionnaires mis en examen en décembre.
Mais l'enquête pourrait ne pas s'arrêter là. Les 110 commissionnaires de Drouot disposent de 125 containers, sur 4 500 m2 de surface, qui contiennent les objets en attente d'être vendus dans la salle de ventes parisienne.

Un commissaire-priseur « expérimenté » , cité par Le Parisien, estime qu' « il ne faut pas se voiler la face, les Savoyards sont des fusibles. Ça va être comme les dominos. D’autres têtes vont tomber et, cette fois, à des niveaux plus élevés » .

Fin décembre, l'Hôtel Drouot a annoncé dans un communiqué sa décision de restreindre l'activité des commissionnaires, des dispositions « prises à titre conservatoire » qui « seront rapidement suivies d'un nouveau train de mesures » .

Légende photo

Hôtel Drouot - Paris © D.R.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque