Vendredi 23 février 2018

Une toile de Watteau crée la surprise

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 26 mars 2008

LONDRES (UK) [26.03.2008] – Introuvable depuis 160 ans, le tableau La Surprise de Jean-Antoine Watteau réapparaît chez des particuliers en Grande-Bretagne et sera mise en vente prochainement par Christie’s.

'La Surprise'%26copy; D.R.

Pour une surprise, c’est une surprise pour ce couple de citoyens britanniques qui possédait, sans s’en douter, un chef-d’œuvre de Watteau depuis 160 ans. Dans la famille depuis 1848, le petit tableau d’à peine la taille d’une feuille de format A4 était suspendu dans un coin du salon. Une copie dix-neuvième de l’original peint en 1718 gardait le souvenir du tableautin qui refait surface aujourd’hui. Découvert fortuitement par les experts de Christie’s mandatés à l’origine pour expertiser une œuvre attribuée au peintre hollandais Gérard Dou, la toile passera en vente public le 8 juillet prochain, à Londres.

Le tableau retrouvé représente un couple enlacé en train de s’embrasser. A côté d’eux, un comédien assis accompagne ce baiser langoureux au son de sa guitare. On retrouve le même personnage dans le "Donneur de sérénade" présenté au Château de Chantilly. Le sujet galant popularisé par Watteau a inspiré d’autres peintres renommés, comme Boucher qui en 1723 peint une variante de La Surprise conservée au Museum of Art de New Orleans (USA).

La maison de vente attend de La Surprise une enchère supérieure au tableau Le Conteur qui avait obtenu en décembre 2000 le record mondial de 2,4 millions de livres pour une œuvre de Watteau. La Surprise, estimée entre 3 et 5 millions de livres, sera exposée au public entre le 5 et le 8 juillet prochain. (source www.timesonline.co.uk)

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque