Jeudi 13 décembre 2018

Un Velázquez redécouvert sous des couches de vernis au Metropolitan Museum

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 11 septembre 2009 - 250 mots

NEW YORK (ETATS-UNIS) [11.09.09] – Après une restauration, le Metropolitan Museum réattribue à Velázquez un portrait d’homme. Un conservateur et un restaurateur du musée ont redécouvert l’œuvre.

Après des décennies, un portrait peint par Velázquez retrouve sa véritable attribution. Le nouveau conservateur en chef du département des peintures européennes du Metropolitan, Keith Cristiansen, peut être content.

Depuis de longues années, le tableau figurait dans la galerie de peintures espagnoles, aux cotés de portraits célèbres peints par Velázquez. Cependant son cartel ne comportait que la mention « Atelier de Velázquez ». Mais l’attribution n’était pas aisée, puisque des couches de vernis successives avaient altéré les couleurs de la peinture, et des restaurations lourdes avaient été opérées.

Michael Gallagher, chef du département de restauration du Met, est chargé de nettoyer le tableau lors d’un catalogage des peintures espagnoles du musée. Après restauration, le conservateur remarque que « toute la vivacité des touches de peinture de l’artiste, et toutes les nuances qui, pendant des décennies, avait été couvertes, était alors révélées. ».

Selon le New York Times, la redécouverte est d’importance : il n’existe dans le monde que 110 à 120 toiles peintes de la main du maître espagnol.
La figure de l’homme peint sur la toile se rapproche également d’un des personnages du chef-d’œuvre de Velázquez, « Les Lances de Breda » peint vers 1634-1635. Selon le conservateur, il pourrait s’agir du même homme et le tableau du Metropolitan aurait pu servir de tableau d’étude pour le chef-d’œuvre du Musée du Prado.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque