Dimanche 17 novembre 2019

Une pétition contre une statue équestre de Charles III à Nancy

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 21 avril 2011 - 386 mots

NANCY [21.04.11] – Un projet de statue équestre au centre de Nancy crée un début de polémique, relayée par une pétition de protestation qui compte déjà plus de 1 300 signatures.

A Nancy, une statue équestre en bronze de Charles III est prévue pour être installée sur la place du marché qui sera ensuite rebaptisée place Charles III. Mais le côté passéiste d’une statue équestre, augmenté d’un coût d’un million d’euros et l’absence de concertation ont poussé l’artiste plasticien Daniel Denise à lancer une pétition signée par quelques 1 300 personnes en une dizaine de jours, selon l’AFP. La pétition dénonce « Cet austère pastiche se voulant un hommage historique au génie d’un urbaniste paré en homme de guerre, nous paraît déconnecté de notre siècle. En lieu et place nous préférons et voulons un espace joyeux et vivant », bien que tout le monde s’accorde sur la nécessité de réaménager cette place, selon la www.lasemaine.fr

Charles III, duc de Lorraine et de Bar et filleul de François Ier est né à Nancy en 1543 et y est mort en 1608. Son règne a été marqué par des guerres de religion mais il a aussi été le constructeur de la « ville neuve », quartier de la place du marché. Il existe une statue équestre du duc, réalisée par les frères Chaligny, fondeurs nancéens, il y a quatre cents ans. Cette statue, d’environ 60 centimètres, est exposée au musée d’Art Lorrain et devrait être reproduite de manière exacte et agrandie jusqu’à taille humaine, ou un peu plus, selon le Républicain-lorrain, afin d’être installée sur la place.

Pour Alain Barbillon, urbaniste et défenseur du projet, cette statue équestre semble le monument idéal pour la place qui est entourée de bâtiments de différentes époques. Selon lui, une sculpture contemporaine comme le demande Daniel Denise ne ferait qu’ajouter de l’incohérence à cette place. Quant à l’artiste, il aurait voulu voir, dans cette première commande publique de la ville depuis un siècle, un nouvel élan contemporain, comme à Metz. Il se plaint aussi des symboles attachés à une statue équestre, « d'abord, le cheval, c'est un instrument du pouvoir, ensuite, Charles III est en tenue de combat. On rend hommage à l'esprit guerrier »

Le projet est en attente d’une souscription et à l’heure actuelle, aucune date d’installation n’a été fixée.

Légende photo

la place du Marché à nancy, de son vrai nom place Henri-Mengin - © photo François Bernardin - 2006 - Licence CC BY-SA 3.0 

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque