Mercredi 16 octobre 2019

Une nouvelle caméra infrarouge fait progresser la recherche sur les œuvres d’art

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 7 janvier 2009 - 205 mots

PARIS [07.01.09] – Une caméra infrarouge sensible baptisée « Osiris », acquise récemment par le C2RMF, permet désormais d’analyser avec plus de précision les couches sous-jacentes des tableaux et des œuvres de différents matériaux.

Développée par une équipe franco-britannique, la caméra infrarouge Osiris constitue un réel progrès dans le domaine de l’analyse et de la restauration des œuvres d’art, rapporte Le Figaro.

Acquise par le C2RMF-CNRS pour une somme de 50 000 euros, la caméra permet de révéler les secrets enfouis sous les couches des panneaux de bois, toiles ou encore parchemins et pièces de tissu. C’est grâce à cet outil que les chercheurs ont notamment pu découvrir dernièrement les dessins réalisés par Léonard de Vinci au dos de La Vierge avec l’Enfant Jésus.

La caméra Osiris permet en effet de balayer les différentes couches et d’aller au plus profond de l’œuvre, révélant ainsi les premières étapes de la composition. Grâce à un balayage infrarouge des œuvres, un réflectogramme infrarouge est obtenu puis converti en image numérique grâce au logiciel Osiris. Le travail de l’artiste dans sa totalité, les changements, ainsi que ses hésitations sont aujourd’hui visibles.

Les chercheurs découvrent ainsi la genèse de l’œuvre et des informations inédites et essentielles pour l’histoire de l’art.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque