Dimanche 17 novembre 2019

Une exposition de street artistes annulée au dernier moment à la Biennale de Venise

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 4 mai 2011 - 229 mots

VENISE (ITALIE) [04.05.11] - Une exposition de street artistes prévue sur le site inoccupée du Fondaco dei Tedeschi à la Biennale de Venise a été annulée au dernier moment.

Une exposition d’œuvres de huit artistes afro-américains qui devaient avoir lieu au Fondaco dei Tedeschi, entrepôt inoccupé et historique proche du pont du Rialto, lors de la Biennale de Venise a été annulée au dernier moment.

Cette exposition devait être supervisée par l’American Folk Art museum et sponsorisée par la firme de vêtement Benetton. Selon la firme sponsor, cette annulation est due au manque de temps pour finir la rénovation du Fondaco dei Tedeschi.

Cependant d’autres hypothèses surgissent quant à cette annulation. Les artistes sélectionnées sont des street artistes et des outsider artistes et les organisateurs craignent une contagion du phénomène de l’exposition « Art of the Streets » au MOCA de Los Angeles. La crainte d’une recrudescence de graffiti à Venise lors de la prestigieuse Biennale aurait persuadé certaines personnalités de Venise que cette exposition était une mauvaise idée.

Sous l’impulsion de Benetton, les commissaires Martha Henry et Carlo McCormick avaient sélectionné les artistes Blade, DAZE, QUIK, Sharp, Lonnie Holley, Mr. Imagination, Tin Man et Kevin Sampson. Selon des informations internes, « il semble que le Folk Art museum et Benetton aient passé plus de temps à se battre l’un contre l’autre qu’à œuvrer ensemble pour faire aboutir leur projet », selon Artnet.

Légende photo

Publicité Jan Fabre sur un Vaporetto pendant la 53e Biennale de Venise - 2009 © Photo Ludosane

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque