Mardi 17 septembre 2019

Un timbre vendu 9,5 millions de dollars chez Sotheby’s New York

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 19 juin 2014 - 361 mots

NEW YORK (ETATS-UNIS) [19.06.14] – Le One-Cent Magenta, un timbre datant du XIXe siècle, a été vendu chez Sotheby’s New York dans la soirée du 17 juin pour 9,5 millions de dollars, soit un record mondial pour un timbre.

Mis en vente chez Sotheby’s New York par les gestionnaires du patrimoine de son ancien propriétaire, un timbre émis en 1856 a trouvé acquéreur pour 7,9 millions de dollars, hors frais acheteurs, soit au final 9,5 millions de dollars. Le Once-Cent Magenta est le seul exemplaire connu d’une série produite en Guyane britannique.

Estimé entre 10 et 20 millions de dollars par la maison de ventes, la pièce de collection a finalement trouvé preneur à 7,9 millions de dollars hors frais. L’adjudication marque toutefois un record dans l’histoire des enchères philatélistes, le dernier remontant à 1996 avait atteint la somme de 2,2 millions de dollars frais compris, selon Sotheby’s.

Dernier exemplaire connu d’une série produite en Guyane britannique, le Once-Cent Magenta avait été commandé par le chef des postes aux imprimeurs d’un journal local. Il avait été produit en peu d’exemplaires en attendant la cargaison de timbres envoyée depuis l’Angleterre. La rareté de cette pièce de collection est également due à la faible diffusion de timbres à cette époque, puisque seulement quelques pays en possédaient alors.

Redécouvert en 1873 par un enfant d’un village de Guyane britannique, il avait été vendu à un collectionneur local qui l’envoya à Glasgow pour le faire examiner. Il a ensuite été acquis par un autre collectionneur à Liverpool puis par le comte français Philippe la Renotière von Ferrary, qui l’a, pour sa part, légué à un musée berlinois à sa mort. Après la Première Guerre mondiale, il fut saisi par la France pour être remis sur le marché en 1922 et vendu aux enchères à un collectionneur new-yorkais pour 35 000 dollars. Revendu une nouvelle fois en 1970, il établit alors un record aux enchères avec une adjudication à 280 000 dollars. Enfin, il fut adjugé en 1980 à 935 000 dollars à John E. du Pont. Ce sont les gestionnaires du patrimoine de ce dernier propriétaire qui ont décidé de mettre en vente le timbre.

Légende photo

Le timbre One-Cent Black Magenta de Guyane Britanique (1856) - 2,54 x 3,18 cm - Estimation 10 000 000 $ / 20 000 000 $ - Vendu 9 480 000 $ (Frais compris) - Vente du 17 juin 2014 - Sotheby's New York - Photo www.sothebys.com 

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque