Dimanche 24 janvier 2021

Un nouveau record de vente pour Gerhard Richter

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 16 octobre 2012 - 258 mots

LONDRES (ROYAUME-UNI) [16.10.12] – La vente d’Abstraktes Bild (809-4) de l’octogénaire allemand pour 26,4 millions d’euros constitue une somme record pour une toile d’un artiste vivant. Une consécration pour cet artiste dont les œuvres contemporaines sont parmi les plus recherchées sur le marché de l’art mondial.

La vente d’art contemporain de Sotheby’s réalisé à Londres le 13 octobre 2012 a enregistré la vente record d’Abstraktes Bild (809-4), une huile sur toile de 1994 du peintre allemand Gerhard Richter. Attribuée à un acheteur anonyme pour la somme de 34,2 millions de dollars, soit 26,4 millions d’euros, la vente de ce tableau constitue un nouveau record d’enchères pour l’œuvre d’un artiste vivant et confirme le surnom de « Picasso du XXIe siècle » que le Guardian avait attribué à Richter en 2004.

Abstraktes Bild (809-4) faisait partie depuis 2001 de la collection du célèbre guitariste britannique Éric Clapton. Quand le musicien l’avait acheté 11 ans plus tôt à New York, la toile ajoutée à 2 autres tableaux ne lui avait coûté « que » 3,4 millions de dollars, soit dix fois moins que le prix auquel elle vient d’être revendue.

Cette vente qui a dépassé toutes les estimations constitue également un nouveau record pour l’artiste allemand dont l’enchère maximale s’élevait jusqu’ici à 21,9 millions d’euros. Ce précédent record avait été atteint en mai dernier, avec la vente de Abstract Picture (7938-3).

Selon Artprice, Richter figure à la seconde place des artistes vivants par le chiffre d’affaires en ventes publiques, avec un total d’œuvres vendues avoisinant les 90 millions d’euros pour 2011.

Légende photo

Gerhard Richter (1932) - Abstraktes bild (1994) - 225 x 200 cm - Estimation : 9 / 12 millions de £
En savoir plus sur le site de Sotheby's

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque