Un ingénieur à la retraite voleur de livres anciens

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 5 décembre 2011

LILLE [05.12.11] – Un retraité du Havre qui dérobait des livres anciens depuis vingt ans a été reconnu par l’une de ses victimes dans une vente publique à Amiens. Il a depuis été mis en examen pour vol. La valeur marchande de son butin pourrait atteindre un million d’euros.

C’est un commissaire-priseur d’Amiens qui a dénoncé le voleur. Au milieu des curieux qui se pressaient samedi 26 novembre dans la salle des ventes locale, il a reconnu un homme. Un homme élégant de 58 ans, qui lui avait déjà dérobé en novembre 2010 un livre ancien d’une valeur de 1 000 euros. Ce livre était venu gonfler la collection de cet ancien ingénieur, qui a avoué dans un premier temps à la police avoir également volé soixante-neuf autres ouvrages, estimés à 32 000 euros.

Les forces de l’ordre effectuent alors une perquisition au domicile du voleur, une « très jolie villa dans un quartier bourgeois du Havre », selon leCourrier picard. Elles y découvrent des milliers de livres, gravures et affiches, que le retraité reconnaît dérober depuis une vingtaine d’années pour assouvir sa passion. Amiens, Rouen, Lyon, Paris, mais aussi la Belgique, l’homme sillonne les routes pour accumuler ses trésors.

La police a pour le moment saisi 600 livres anciens. Le retraité a été mis en examen pour vol et a interdiction de regagner son domicile. La villa a été placée sous scellés avec les 1 500 ouvrages que sa bibliothèque contient encore. Le butin, plus de 2 000 livres, pourrait représenter une valeur marchande d’un million d’euros. Reste à déterminer lesquels des livres de la collection ont été dérobés.

Légende photo

Livres anciens - © photo Rémi Dot - 2010 - Licence CC BY-ND 2.0

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque