Un galeriste new-yorkais à la tête du musée d'art contemporain de Los Angeles

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 13 janvier 2010

LOS ANGELES (ETATS-UNIS) [13.01.10] – Le musée d'art contemporain de Los Angeles a annoncé la nomination de Jeffrey Deitch comme directeur. L'arrivée de ce galeriste new-yorkais à la réputation bien installée est saluée comme un signe de nouveau départ pour le musée. Cette nomination mêle d'une manière originale le monde du marché de l'art et celui des musées.

Le conseil d'administration du musée d'art contemporain de Los Angeles (MOCA) a choisi son nouveau directeur en la personne de Jeffrey Deitch. Ce galeriste new-yorkais est bien connu du monde de l'art américain. Il prendra ses fonctions le 1er juin 2010. Cette nomination n'a que peu de précédent en la matière. Nommer un marchand d’art à la tête d'un des plus grands musées d'art contemporain du pays est en effet un peu original.

Cette décision serait en partie due à l'influence du collectionneur Eli Broad, un des grands mécènes du musée. Soucieux de revitaliser un musée qui, en 2008, a frôlé la faillite, le collectionneur aurait pesé dans la nomination d'un galeriste averti et expérimenté, fin connaisseur des arcanes du monde de l'art et du marché de l'art.

Interrogé par le New York Times, Jeffrey Deitch confie son sentiment : « Je me sens comme si j'avais été entrainé toute ma vie pour ce travail. Je me suis toujours considéré comme faisant partie du champ complet de l'art, car j'ai travaillé dans des musées »  . De fait, il a récemment conçu le plan stratégique du Mori Art Center de Tokyo, et, d'après lui, il dirige sa galerie de New York, Deitch Projects, « comme un centre d'art, avec des expositions historiques où une minorité d'œuvres sont à vendre » .

Deitch aura pour mission de remettre le MOCA sur les rails du succès, après deux années de galère. Le musée a bénéficié du soutien financier d'Eli Broad pour rétablir un budget désastreux en 2008. Les capacités de gestionnaire du nouveau directeur seront les bienvenues, comme ses relations avec les collectionneurs et les artistes.

Pour couper court aux rumeurs sur une « confusion des genres » dans le monde de l'art, Deitch a annoncé qu'il fermera sa galerie de New York et cessera toute autre activité commerciale avant de prendre ses fonctions le 1er juin 2010.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque