Mardi 18 décembre 2018

Le futur directeur du MOCA peine à clore son activité de marchand

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 22 mars 2010 - 324 mots

LOS ANGELES (ETATS-UNIS) [22.03.10] – Jeffrey Deitch prévoit de continuer à vendre des œuvres d’art après sa prise de fonction au poste de directeur du Museum of contemporary art de Los Angeles (LA MOCA) en juin 2010.

Alors qu’il est supposé abandonner son activité de marchand et vendre le stock de sa galerie d’art à New York avant juin 2010 – les directives de l’Association of Art Museum Directors interdisant aux directeurs de musées d’avoir des activités marchandes – Jeffrey Deitch a annoncé sa volonté de continuer à vendre – mais pas de continuer à faire du commerce – d’ œuvres d’art. Il a avancé le fait qu’il lui était quasiment impossible de vendre dans l’urgence ses œuvres avant juin 2010.

Deitch a indiqué au LA Times qu’il est toujours en possession d’une « centaine d’œuvres », propriété du Deitch Projects, mais qu’il comptait les intégrer à sa collection personnelle. Il prévoit également d’en vendre certaines en vertu des protocoles déjà mis au point par le conseil d’administration du MOCA. « Ma motivation est d’être transparent » a-t-il ajouté.

Il a ajouté qu’il avait besoin d’argent pour couvrir les coûts de fermeture de son entreprise – baux et indemnités financières des employés de la galerie. Deitch s’engage néanmoins à limiter son implication dans le marché de l’art en ne vendant que des œuvres relativement mineures toujours en fonction des lignes directrices du musée et certaines restrictions. Il se dit prêt à octroyer au MOCA un droit de veto s’il considère que cela peut compromettre le musée.

Cette annonce soulève de nouveau, des problèmes d’éthique et de conflit d’intérêt quand un directeur de musée exerce à la fois un mandat de service public à but non lucratif et une activité de marchand d’art à but commercial.

Sa nomination au poste de directeur du musée en janvier 2010 avait déjà créé la controverse, certains professionnels du monde de l’art dénonçant la « confusion des genres ».

Légende photo

MOCA - photographe : Minnaert - Licence Creative Common 3.0

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque