Mercredi 28 octobre 2020

Trois nouvelles inculpations dans l’affaire Knoedler-Rosales

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 23 avril 2014 - 266 mots

NEW YORK (ETATS-UNIS) [23.04.14] – Trois hommes ont été inculpés le lundi 21 avril 2014 à New York dans l’affaire des faux tableaux vendus par la courtière Glafira Rosales à deux galeries new-yorkaises, dont la galerie Knoedler.

L’espagnol Jesus Angel Bergantinos Diaz de Lugo, son frère Jose Carlos, et le peintre faussaire chinois Pei Shen Qian, ont été inculpés le lundi 21 avril 2014 à New York dans l’affaire des faux tableaux revendus à des galeries d’art par la courtière Glafira Rosales, qui a déjà plaidé coupable en septembre 2013. Les deux frères ont été interpellés les 14 et 18 avril 2014 en Espagne mais Pei Shen Qian, reparti en Chine, échappe pour le moment à la justice.

Jose Carlos Bergantinos Diaz est accusé d’avoir vendu, avec la complicité de Glafira Rosales, une soixantaine de toiles soit disant signées Rothko, Pollock et de Kooning, à deux galeries new-yorkaises entre les années 1994 et 2009. L’acte d’accusation révèle que ces toiles ont été vendues pour un montant total de 33 millions de dollars (environ 24 millions d’euros). Le peintre Pei Shen Qian, repéré par Jose Carlos Bergantinos Diaz dans les rues de Manhattan, est l’auteur des contrefaçons. Payé quelques centaines de dollars au début, il avait réclamé une importante augmentation lorsqu’il s’était rendu compte du prix de revente de ses faux.

L’argent issu de la revente des contrefaçons du faussaire chinois a été partiellement blanchi via des banques espagnoles et américaines. Selon l’AFP, les deux frères ont été inculpés de fraude électronique et blanchiment, et Pei Shen Qian, de complot de fraude électronique et de fausses déclarations.

Légende photo

Tribunal de Manhattan, New-York - © Photo Wally Gobetz - 2006 - Licence CC BY 2.0 

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque