Mercredi 21 février 2018

Tour Gazprom à Saint-Pétersbourg : un tribunal autorise la construction de la tour

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 9 juin 2010

SAINT-PETERSBOURG (RUSSIE) [09.06.10] – Un tribunal russe a rejeté la plainte des opposants à la construction de la tour Gazprom au centre de Saint-Pétersbourg, ville historique classée au patrimoine de l’Unesco.

Le tribunal du district de Smolninski – un des quatre principaux quartiers de Saint-Pétersbourg – a rejeté une plainte du parti de l’opposition, Iabloko, demandant l’arrêt de la construction d’une tour haute de 403 mètres, baptisée Okhta, par le géant gazier Gazprom en plein centre de Saint-Pétersbourg, a annoncé un porte-parole du tribunal à l’AFP.

La Cour autorise ainsi le projet soutenu par l’ex-président russe et actuel Premier ministre, Vladimir Poutine et le gouverneur de Saint-Pétersbourg, Valentina Matvienko, faisant fi de la limitation de hauteur – 100 mètres – fixée par les normes de construction locales et des menaces de l’Unesco de rayer la ville de sa liste du patrimoine mondial et de la classer dans celle du patrimoine en péril.

Le parti Iabloko a qualifié d’ « illégale » la décision de la cour et n’entend pas arrêter là sa bataille pour la ville. Pourtant, le président russe, Dmitri Medvedev avait récemment critiqué le projet et appelé les promoteurs à envisager une solution alternative pour revoir à la baisse la hauteur du gratte-ciel. Mais, c’était sans compter sur l’influence de l’ancien chef d’Etat.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque