Thomas Krens quitte la direction du Guggenheim

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 28 février 2008

NEW YORK (ETATS-UNIS) [28.02.08] - Le Comité de la Fondation Guggenheim a annoncé mercredi le départ de son emblématique directeur Thomas Krens, après vingt ans de management aussi efficace que controversé.

Les relations houleuses de Krens avec le principal mécène de la Fondation, Peter B. Lewis, ont sans doute pesé dans cette décision. Peter B. Lewis lui reproche en effet ses dépenses excessives, tout comme le zèle dont le « père de Bilbao » a fait preuve lors de la création des filiales du Guggenheim dans le monde au détriment, dit-on, du siège new-yorkais de la Fondation.
Sous pression, Krens assure cependant que son départ est « bon pour tout le monde ». Au micro du New York Times, il ajoute même qu’après vingt ans de directorat à la Fondation il « aime cette idée de terminer sur un chiffre rond ». Ces propos, consensuels, rejoignent ceux du Comité qui qualifie ce départ de « transition naturelle ». Le modèle de management international mis en place par Thomas krens souffrait cependant de lourds dysfonctionnements. Occupé à trouver des financements et des partenaires pour les franchises du groupe à l’étranger, Krens aurait délaissé, selon ses détracteurs, la gestion du musée de New York qui peine à trouver un suppléant. Depuis 2005, trois directeurs s’y sont en effet succédés sans parvenir à s’entendre avec l’intéressé, dont le caractère est réputé difficile. Le prochain directeur aura pour mission de revaloriser le site historique sur la cinquième avenue, tout en assurant la direction des filiales italiennes (Venise), espagnoles (Bilbao), allemandes (Berlin), américaines (Las Vegas) et bientôt, si le projet se concrétise, le Guggenheim d’Abou Dhabi.
Pour l’heure, Krens ne sera remplacé qu’une fois son successeur désigné. À New York toujours, le Metropolitan Museum connaît une situation analogue depuis l’annonce du départ de Philippe de Montebello, à la tête du musée depuis trente ans. Dans les deux maisons, il se prépare en coulisse une petite révolution. (Source www.nytimes.com)

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque