Jeudi 13 décembre 2018

Thaddaeus Ropac ouvre une cinquième galerie à Londres

Par Ida Simon · lejournaldesarts.fr

Le 14 avril 2017 - 198 mots

LONDRES (ROYAUME-UNI) [14.04.17] - L’antenne londonienne de la galerie Thaddaeus Ropac ouvre dans un ancien hôtel particulier de Mayfair avec trois expositions inaugurales.

Après Salzbourg, Paris et Pantin, Thaddaeus Ropac traverse la Manche et s’installe dans la capitale anglaise. Sa nouvelle galerie occupe un hôtel particulier du XVIIIe siècle, Ely House, situé dans le quartier de Mayfair. Acquis l’an dernier et rénové par Annabelle Selldorf, fondatrice du cabinet américain Selldorf Architects, le bâtiment de 1 500 m2 est divisé en quatre espaces d’exposition répartis sur cinq étages. La programmation de la galerie est confiée à Polly Robinson Gaer, anciennement directeur de la Pace Gallery.

Trois expositions seront vernies le 26 avril pour l’ouverture de la galerie. Une est consacrée au travail des années 1971-1972 du couple d’artistes britanniques Gilbert et George, une autre à une sélection de dessins de Joseph Beuys et une dernière à des œuvres d’art minimal de la collection Marzona rachetées par Thaddaeus Ropac.

Thaddaeus Ropac a fondé sa première galerie à Salzbourg (Autriche) en 1983. Depuis, il s’est installé à Paris (1990), à Salzbourg avec un deuxième espace dans une usine désaffectée (2010) et à Pantin en banlieue parisienne dans une ancienne chaudronnerie (2012).

Légendes photos

Thaddaeus Ropac à la « Signature for Good » de Montblanc, projet soutenant les programmes d'éducation de l'UNICEF pour les enfants - Miami le 3 décembre 2010 © photo Alexander Tamargo / Getty Images Amérique du nord / AFP

Alex KATZ à la Galerie Thaddaeus Ropac - Janvier/Fevrier 2009 - © Photo Alex Katz - 2009 - Licence CC BY-SA 3.0

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque