Samedi 16 novembre 2019

Téhéran restitue à Londres le Cylindre de Cyrus

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 20 avril 2011 - 358 mots

LONDRES (ROYAUME-UNI) [20.04.11] – A l’issue d’un prêt de sept mois, le Cylindre de Cyrus a été rendu au British Museum par le Musée de Téhéran. Alors que l’Iran vient de cesser toute coopération avec le Louvre.

Le 18 avril 2011, après sept mois de prêt, le Cylindre de Cyrus a été restitué par le Musée national d’Iran au British Museum de Londres. Sur fond de conflit politique, ce prêt a causé de nombreuses difficultés entre les deux pays. Toutefois, le retour du cylindre antique au Royaume-Uni atteste de la volonté des autorités iraniennes de préserver leurs relations culturelles. Ce qui n’est plus le cas avec la France.

Dans le cadre de ce prêt consenti par le Royaume-Uni, le Cylindre de Cyrus avait regagné Téhéran le 10 septembre 2010, après quarante ans d’absence dans son pays. En effet, depuis la célébration du 2500e anniversaire de la fondation de l’Empire Perse, en octobre 1971, ce trésor archéologique n’était jamais revenu en Iran.

Dès sa découverte en 1879, près de Bagdad, c’est le British Museum qui obtint le privilège de la conservation du Cylindre de Cyrus. Or celui-ci constitue un véritable trésor national pour l’Iran. Il est le support écrit de la proclamation prononcée par le roi perse Cyrus II après la prise de Babylone, en 539 avant J.-C. Mais surtout, ce texte en akkadien est considéré comme la première déclaration des droits de l’homme. Il était donc prévu que le musée londonien prête à l’Iran son propre vestige.

En février 2010, suite à plusieurs reports, l’Iran avait annoncé rompre toute relation avec le musée britannique si ce dernier ne respectait pas ledit prêt. Hamid Baghai, responsable de l’Organisation iranienne pour le patrimoine culturel, avait même menacé de porter plainte contre le British Museum auprès de l’UNESCO. Quelques mois plus tard, le prêt fut accordé. Puis, face au succès de l’exposition, qui attira plus de 2 millions de visiteurs, sa durée fut même rallongée.

Mais c’est avec le musée du Louvre que l’Iran a décidé de cesser toute coopération, estimant dans un communiqué en date du 4 avril que la France n’avait pas non plus honoré ses engagements de prêt...

Cylindre de Cyrus. Terre cuite, œuvre babylonienne, v. 539-530 av. J.-C. Provenance : Babylone, Iraq du Sud - © photo Marco Prins et Jona Lendering - 2007 - Licence CC BY-SA 3.0

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque