Sotheby’s s’installe en Chine continentale

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 24 septembre 2012

PEKIN (CHINE) [24.09.12] – La maison de ventes new-yorkaise s’implante à Pékin sous forme de joint-venture avec une société d’Etat chinoise. Elle veut profiter du dynamique marché chinois et du port franc que son partenaire va créer.

Après l’installation de China Guardian à Hongkong, c’est dans un mouvement inverse au tour de Sotheby’s de prendre pied en Chine continentale et d’être ainsi la première maison de ventes étrangère à s’y installer.

Mais comme la réciprocité n’est pas de mise en Chine, elle devra pour cela monter une joint-venture avec une maison de ventes peu connue, filiale d’un grand groupe de communication qui appartient à l’Etat chinois : Beijing GeHua Art Company. Sotheby’s détiendra la majorité des actions de la nouvelle entité et en sera l’opérateur.

Il était important pour Sotheby’s de réaliser des ventes en Chine continentale. Le marché chinois est aujourd’hui le plus dynamique et la maison new-yorkaise réalise déjà un chiffre d’affaires de près de 700 millions de dollars à Hongkong qui bénéficie d’un régime juridique distinct en Chine.  Sotheby’s pourra aussi profiter du port franc que GeHua est en train de monter à Pékin.

La vente inaugurale est prévue le 27 septembre 2012, avec un seul lot, une sculpture d’un artiste chinois (né en 1944), peu connu mais par ailleurs président de l’association des peintres chinois, Wang Huaiqing : Self and Self Shadow (estimé entre 130 000 et 200 000 dollars). Les premières grandes vacations auront lieu en 2013.

Légende photo

Rue de la finance à Pékin, le centre économique de Pékin - © Photo CobbleCC - 2007 - Licence CC BY-SA 3.0

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque