Vendredi 28 février 2020

Sotheby’s : commissions en baisse, activité bancaire en hausse

Par Éléonore Thery · lejournaldesarts.fr

Le 13 novembre 2015 - 680 mots

NEW YORK (ETATS-UNIS) [13.11.15] - Les derniers résultats financiers de Sotheby’s révèlent des difficultés sur son activité de vente aux enchères, compensées par le développement de son activité bancaire et les ventes de ses lots garantis.

Sotheby’s a publié en début de semaine ses résultats financiers pour le troisième trimestre et les neuf premiers mois de l’année. Si les résultats sont meilleurs que ne le prévoyaient les analystes, ils révèlent des changements importants sur les activités de la société.

Pour ce trimestre d’été traditionnellement faible pour la compagnie, les pertes nettes ont baissé de 29,7 millions de dollars l’an dernier à 17,9 millions de dollars cette année. Autre bon point, le chiffre d’affaire est en augmentation de 46 % : 138 millions de dollars pour le trimestre, soit une augmentation de 6 % sur les 9 premiers mois de l’année.

Faut-il en déduire que tous les indicateurs sont au vert depuis l’arrivée de Tad Smith à la tête de la société en mars dernier ? En réalité l’analyse des chiffres montre des changements de taille. Premier point, les ventes d’art contemporain qu’elle organise à Londres ont été comptabilisées au troisième trimestre plutôt qu’au second comme d’habitude, pour un montant de 120 millions de dollars ce qui fausse la comparaison.

Sur les 9 premiers mois de l’année, le total cumulé de son CA lié aux ventes aux enchères est en légère baisse de 1 %. Les commissions sur cette activité, le cœur de métier de la société et sa plus importante source de revenus, sont elles aussi en baisse, de 9,2 % sur le troisième trimestre (69,2 millions de dollars) et de 1,5 % sur les 9 premiers mois de l’année (507,5 millions de dollars). Ces mauvais résultats s’expliquent notamment par des performances moindres dans les arts anciens, les arts premiers ou la joaillerie. « En salle des ventes, le marché moyen s’est montré un peu plus calme que nous aurions aimé » a commenté Tad Smith durant la conférence suivant l’annonce des résultats.

L’amélioration des résultats financiers globaux est due au fait que Sotheby’s a mis un coup d’accélérateur sur l’activité inventory sales, c’est à dire sur la mise en vente des diverses pièces accumulées par le mécanisme des garanties : le chiffre d’affaire de cette activité a été multiplié par huit ce trimestre, soit une hausse de 178 % pour l’année. Dans la course pour remporter les affaires, les maisons de vente se retrouvent en effet propriétaire de nombreuses œuvres après qu’elles n’aient pu trouver preneur aux enchères. Dernièrement, Sotheby’s a garanti pour plus de 500 millions de dollars la vente de son ancien PDG A. Alfred Taubman dont les deux premiers épisodes n’ont pas brillé, et ont montré les limites du système. Tad Smith s’est ainsi justifié : « Nous n’allons pas faire de pari avec l’argent des actionnaires en salle des ventes (…) Mais les garanties proposées sur les ventes très haut de gamme, peuvent être d’importants investissements marketing ».

Le second segment en hausse concerne l’activité financière, dont le chiffre d’affaire a augmenté de près de 50 % ce trimestre et 70 % pour les 9 premiers mois de 2015, et dont la marge est également en hausse. Ce service, distinct de l’activité de vente aux enchères depuis 2013, propose à ses clients et prospects des prêts gagés sur des œuvres d’art. L’activité a le double avantage d’être moins saisonnière et beaucoup plus rentable que les ventes, mais l’inconvénient de faire peser d’importants risques sur la société, notamment parce qu’elle doit s’endetter elle-même pour proposer des montants toujours croissants à ses clients.

L’article publié initialement (ci-dessous) pouvant prêter à confusion, il a été modifié.

Le total cumulé de son CA sur les 9 premiers mois de l’année est en légère baisse de 1 %. Les commissions sur l’activité de vente aux enchères, le cœur de métier de la société et sa plus importante source de revenus, sont elles aussi en baisse, de 9,2 % sur le troisième trimestre (69,2 millions de dollars) et de 1,5 % sur les 9 premiers mois de l’année (507,5 millions de dollars).

Légende photo

Le siège de Sotheby's, New York. © Sotheby's.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque