Sandra Vásquez de La Horra, lauréate du Prix de Dessin de la Fondation d’Art contemporain Daniel & Florence Guerlain

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 18 mars 2009

PARIS [18.03.09] – Ce midi, pour l’ouverture de la foire Artparis, les collectionneurs Florence et Daniel Guerlain ont révélé au public le nom du lauréat de l’édition 2009 du Prix de dessin de la fondation d’art contemporain Daniel & Florence Guerlain.

Sandra Vásquez de La Horra, lauréate de la deuxième édition du prix, est une artiste chilienne née en 1967. Elle vit et travaille à Cologne en Allemagne, et est représentée par les galeries Kewenig à Cologne et Rupert Pfab à Düsseldorf. Elle a notamment participé en 2008 à l’exposition « Micro-narratives, tentation de petites réalités » au musée d’Art moderne de Saint-Etienne.

Sur des feuilles de papier jauni très fines, Sandra Vásquez de La Horra dessine au crayon des figures flottantes, avant de recouvrir son dessin d’une couche de cire transparente. Ces œuvres satiriques témoignent des nombreux voyages de l’artiste dans le monde. L’histoire du Chili, la religion et le sexe sont ses thèmes de prédilection. Sandra Vásquez de La Horra reçoit la somme de 15 000 euros.

Frédérique Loutz et Jorge Queiroz, les deux autres artistes nominés, reçoivent quant à eux la somme de 2500 euros.

Le jury du concours était composé cette année de huit spécialistes, dont Emmanuelle Brugerolles, conservateur général chargé de la collection de l’Ecole nationale des Beaux-arts, Carel Van Tuyll, chef du département des arts graphiques du Louvre, Jonas Storsve, conservateur au cabinet d’art graphique du Centre Pompidou, et la collectionneuse Gabrielle Salomon.

Créé en 2007 par le couple de mécènes, le Prix de dessin de la fondation d’art contemporain Daniel & Florence Guerlain récompense de jeunes artistes qui cultivent un lien privilégié avec la France sans être encore reconnus par le marché de l’art et les institutions. Les artistes présentés au jury ont été sélectionnés par Florence et Daniel Guerlain qui sont allés à leur rencontre dans leur atelier.

Frédérique Loutz est une artiste française née en 1974. Elle vit et travaille à Berlin et est représentée en France par la galerie Claudine Papillon. Pensionnaire de la Villa Médicis à Rome en 2006, elle participera à la Force de l’art au Grand Palais en 2009.
Frédérique Loutz puise son inspiration dans l’imagerie populaire, le monde du cirque et du carnaval, ainsi que dans la mythologie germanique et les tableaux célèbres qu’elle revisite. Son univers, peuplé de poupées, de statuettes, de squelettes et d’êtres hybrides, est ponctué de messages humoristiques qui se mêlent aux dessins à l’encre et à l’aquarelle dont les formats sont de plus en plus grands.

Jorge Queiroz est né à Lisbonne en 1966. Cet artiste d’origine portugaise vit et travaille à Berlin. En 2007, une exposition lui a été consacrée à la fondation Serralves de Lisbonne et au Carré d’Art de Nîmes, où il a participé à l’exposition « Où ? Scènes du Sud ; Espagne, Italie, Portugal ». En France, Jorge Queiroz est représenté par la galerie Nathalie Obadia.
Fortement inspiré par le surréalisme et le dessin automatique, Queiroz crée des atmosphères oniriques qui échappent à toutes les tentatives d’interprétation. Sur les scènes de théâtre ou de cinéma absurdes qu’il dessine, se déploie un imaginaire peuplé de créatures étranges.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque