Mercredi 14 novembre 2018

Sylvia Bächli lauréate du prix Guerlain

Par Philippe Piguet · L'ŒIL

Le 26 juillet 2007 - 212 mots

Sélectionnés par une commission d’experts, les artistes Sylvia Bächli, Javier Pérez et Jean-Luc Verna s’étaient vu désignés à l’automne dernier comme les élus de la première étape du nouveau prix de dessin de la fondation Daniel et Florence Guerlain. Ce choix à dimensions variables – on pourrait dire respectivement minimal, organique et illustré – soulignait un rapport commun au corps.
Désigné par un jury international de collectionneurs privés, le nom du lauréat final a été dévoilé à ArtParis 07, en mars dernier. C’est la Suissesse Sylvia Bächli qui l’a emporté. L’art de cette dernière, née à Baden en 1956, travaillant à Bâle et à Paris où elle est représentée par la galerie Philip Nelson, est constitué pour l’essentiel de jeux de lignes, de traces et de petites notations glanées ici et là, puis transformées à l’atelier.
Quelque chose de parcellaire y est à l’œuvre tant il est vrai que chacune des feuilles dessinées de Bächli ne semble vouloir accueillir – voire cueillir – qu’un simple motif fragmenté. Pas toujours identifiable mais puissamment signifiant, comme s’il était question d’inscrire une présence, un moment, une vision. C’est que le dessin de Sylvia Bächli fait la part belle au signe. C’est dire si le prix Daniel et Florence Guerlain a d’emblée placé la barre au plus haut.

www.galerie-nelson.com

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°591 du 1 mai 2007, avec le titre suivant : Sylvia Bächli lauréate du prix Guerlain

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque