Dimanche 23 février 2020

Russie : manifestation après la destruction d'un bas-relief par des militants orthodoxes

Par LeJournaldesArts.fr (avec AFP) · lejournaldesarts.fr

Le 31 août 2015 - 215 mots

SAINT-PÉTERSBOURG (RUSSIE) [30.08.15] - Près d'un millier de manifestants se sont réunis dimanche à Saint-Pétersbourg pour protester contre la dégradation jeudi par des militants orthodoxes d'un bas-relief représentant un démon sur un immeuble du centre de l'ancienne capitale impériale.

"Ce qui est arrivé est horrible. S'il est avéré que ce bas-relief a été détruit pour des motifs religieux, alors c'est un retour au Moyen-âge. C'est inadmissible", a fustigé l'une des manifestantes, Anna Astakhova, 35 ans.

"Je suis moi-même chrétienne orthodoxe mais je ne soutien pas cet acte absurde. L'art n'est fait pour offenser personne", abonde Galina Vanina, une autre manifestante de 60 ans.

Le bas-relief vandalisé, qui représentait une créature mythologique aux ailes de chauve-souris et faisait partie du fronton d'un bâtiment datant du début du XXème siècle, était inscrit au registre du patrimoine architectural.

L'acte a été revendiqué dans une lettre envoyée aux médias locaux par un obscure groupuscule ultra-orthodoxe, qui se revendique "cosaques de Saint-Pétersbourg", bien que les deux associations officielles représentant la communauté cosaque dans l'ancienne capitale impériale se sont désolidarisées des auteurs de cet acte.

La police locale a de son côté annoncé avoir ouvert une enquête criminelle.

Cet acte intervient deux semaines après la destruction à Moscou, par des militants orthodoxes, d'oeuvres d'un sculpteur de l'avant-garde soviétique qu'ils jugeaient blasphématoires.

Révélations

Vue de Saint-Pétersbourg de jour © Photo Magnus Manske - 2003 - Licence CC BY-SA 3.0 

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque