Jeudi 19 septembre 2019

Quiproquo juridique entre la galerie Gagosian et l’un de ses clients

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 15 mars 2011 - 299 mots

NEW YORK (ETATS-UNIS) [15.03.11] - La peinture de Mark Tansey « The Innocent Eye Test », réalisée en 1981 est l’objet d’une drôle de dispute au tribunal de New York. Un collectionneur britannique a acheté l’œuvre en 2009 à la galerie Gagosian sans savoir qu’un tiers de l’œuvre appartient au Metropolitan Museum de New York et poursuit la galerie en justice.

Robert Wylde, collectionneur britannique de Monaco, poursuit en justice la galerie Gagosian de New York pour lui avoir vendu une œuvre de Mark Tansey sans avoir précisé qu’un tiers de l’œuvre appartient au Metropolitan Museum (Met) de New York. L’œuvre, « The Innocent Eye Test » a été exposée dans le musée qui en détenait déjà 31%. En outre, les anciens propriétaires avaient promis au Met qu’il pourrait acquérir la totalité de l’œuvre.

Le propriétaire précédent était Charles Cowles, ancien éditeur du magazine Artforum et longtemps marchand d’art avant de fermer sa galerie de Chelsea. Sa mère, Jan Cowles détiendrait aussi des parts de l’œuvre, bien que la cour n’en connaisse pas encore le nombre.

Selon le NYTimes, les conclusions des parties précisent que la galerie Gagosian a affirmé à Robert Wylde que la peinture appartenait à Charles Cowles et que le Met lui aurait rendu l’œuvre après l’avoir exposée. Robert Wylde, qui a payé l’œuvre 2,5 millions de dollars (1,8 million d’euros environ) en 2009, n’a appris qu’au printemps 2010 que le Met détenait le tiers de sa peinture et que la galerie Gagosian en était informée. Il réclame des millions de dollars d’indemnités à la galerie.

Charles Cowles se sent entièrement responsable de ce quiproquo. Une fois que le musée lui avait rendu la pièce, il avait oublié que celui-ci en détenait le tiers. Il aurait vendu l’œuvre sans tenir compte, par omission, de la part acquise par le Met.

Légende photo

Mark Tansey - The Innocent Eye Test - 1981 - Huile sur toile - 305 x 198,2 cm © D.R.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque