Vendredi 4 décembre 2020

Zahi Hawass démissionne

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 16 mars 2011 - 94 mots

LE CAIRE - Ancien secrétaire général du Conseil suprême des antiquités égyptiennes, Zahi Hawass a annoncé le 6 mars, via son site Internet, qu’il démissionnait de son poste de ministre d’État aux Antiquités.

Moins de deux mois après sa nomination par Hosni Moubarak, à l’époque président de l’Égypte, Zahi Hawass déclare ne pas pouvoir rester impuissant face aux actes de vandalisme perpétrés contre le patrimoine archéologique national. Son soutien au chef d’État déchu, sa conception médiatique de l’archéologie et les vols d’œuvres dont il est accusé par ses pairs avaient déjà fragilisé sa position.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°343 du 18 mars 2011, avec le titre suivant : Zahi Hawass démissionne

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque