Dimanche 16 décembre 2018

Vivement Dimanche !

Le Journal des Arts

Le 1 décembre 1995 - 365 mots

De nombreux éditeurs sont présents à Marseille. André Dimanche est l’un d’eux et s’est spécialisé dans les livres d’art. Un pari éditorial plus que géographique.

Si la richesse d’une ville se mesure à l’aune de ses activités éditoriales, alors Marseille est assurément une ville riche. Une vingtaine d’éditeurs d’art ont pignon sur rue, sans compter les multiples revues, journaux et autres feuilles ronéotés éditées par les artistes eux-mêmes et distribuées le plus souvent localement.
 
À titre d’exemple, on mentionnera Il Giocatore, édité par Arrimage : un artiste est invité à s’exprimer sur une dou­ble page luxueusement imprimée et distribuée gratuitement.

André Dimanche est l’un de ces éditeurs, discret et passionné, qui depuis quinze ans publie de la poésie dans une collection dont la couverture est réalisée par un artiste (Debré, Tàpies, Degottex), ainsi que des monographies (Voss, Dubuffet). Il possède aussi les droits sur l’ensemble des écrits de Ramon Gomez de la Cerna, qu’il publie régulièrement.
 
Récemment, il s’est lancé dans l’édition des œuvres complètes du journal d’Henry-Pierre Roché, dont François Truffaut a popularisé certaines pages avec son film Jules et Jim. Le volume concernant les années 1922-1924 est sorti le mois dernier, deuxième d’une longue série.

À cela, s’ajoute une collection sonore. "J’ai acquis les droits de publication des entretiens menés par Georges Charbonnier sur France-Culture dans les années 1960", précise André Dimanche. Il ainsi publié Marcel Duchamp sous la forme d’un coffret avec deux CD et le texte de l’entretien : "Il est très émouvant d’entendre ce vieux monsieur distingué et ironique", confie-t-il. Sur le même principe, sortent ce mois les entretiens avec André Masson (450 F) et Antonin Artaud (490 F).

Si la maison "a quelques difficultés à tourner, cela ne vient pas de mon installation à Marseille car mes éditions sont distribuées par le Seuil. Il s’agit davantage d’une crise ou peut-être tout simplement de l’étroitesse du marché du livre spécialisé", estime André Dimanche. La diversification vers l’édition sonore lui a cependant apporté "un regain d’intérêt de la part du public comme des médias".

-Arrimage, 32 rue Estelle, 13006 Marseille, tél. : 91 33 88 00
-Éditions André Dimanche, 10 cours Jean Ballard, 13001 Marseille, tél. : 91 33 20 48

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°20 du 1 décembre 1995, avec le titre suivant : Vivement Dimanche !

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque