Vendredi 6 décembre 2019

Une présidente pour le Metropolitan

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 19 novembre 2004 - 176 mots

NEW YORK - Emily Kernan Rafferty vient d’être nommée au poste de présidente du Metropolitan Museum of Art, à New York.

Première femme à assumer ces fonctions, elle succède à David E. McKinney, dont le départ à la retraite en janvier 2005 intervient après six années de bons et loyaux services à la tête de l’administration du musée. Emily Kernan Rafferty est une fidèle de l’institution : elle y a travaillé pendant vingt-huit ans, dont les deux tiers de temps passés à récolter des fonds. Depuis 1999, elle œuvre en qualité de vice-présidente senior attachée aux affaires externes, responsable d’importantes opérations de levée de fonds. Elle était également chargée de la gestion du site Internet du Metropolitan. En tant que présidente du plus important musée aux États-Unis, elle poursuit ses activités de supervision du développement financier de l’institution et de l’association des amis du musée. Ses nouvelles responsabilités couvrent les domaines des finances, des produits dérivés, de la communication, des relations avec le gouvernement, des affaires légales, du service d’information, des ressources humaines ainsi que de la gestion de l’équipement.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°203 du 19 novembre 2004, avec le titre suivant : Une présidente pour le Metropolitan

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque