Mardi 11 décembre 2018

Une ONG fait modifier le tracé du mur entre la Cisjordanie et Israël

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 2 janvier 2013 - 102 mots

JERUSALEM - L’ONG FoEME (Friends of the Earth Middle East), qui militait pour la protection de Battir (un village palestinien), vient d’obtenir la modification du tracé du mur de séparation, qui devait couper le village ancestral de ses terres.

La Cour suprême d’Israël a donné 90 jours à l’armée pour revoir son tracé. Grâce au soutien de l’autorité israélienne pour la nature et les parcs nationaux (NPA), l’ONG a également obtenu de la Cour la révision des « arrangements sécuritaires des zones qui posent problème », imposant ainsi à l’armée de reconsidérer la nécessité d’une barrière physique dans la région de Battir.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°382 du 4 janvier 2013, avec le titre suivant : Une ONG fait modifier le tracé du mur entre la Cisjordanie et Israël

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque