Dimanche 21 octobre 2018

Un ultime Goya pour les musées espagnols

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 4 février 2000 - 74 mots

Acquis par le gouvernement espagnol pour 4 milliards de pesetas (environ 159 millions de francs), La comtesse de Chinchon était, selon le ministère de la Culture, la dernière œuvre majeure de Goya en mains privées.

Le portrait de la nièce de Charles IV, Maria Teresa de Bourbon, peint en avril 1800, appartenait à la famille Ruspoli Morenes. Il sera exposé au Musée du Prado à Madrid, ou à l’Académie des beaux-arts de San Fernando.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°98 du 4 février 2000, avec le titre suivant : Un ultime Goya pour les musées espagnols

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque