Lundi 17 décembre 2018

Un tournoi pour un tableau de Dix

Berlin se mobilise pour acheter Die Skatspieler d’Otto Dix

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 1 octobre 1995 - 229 mots

BERLIN - "Cette œuvre est une pierre milliaire de l’art allemand du XXe siècle. Elle doit absolument rentrer en Allemagne et sa place est à Berlin, d’autant que la National­galerie possède déjà Stuetzen der Gesellschaft (les Piliers de la société), de George Grosz – une autre œuvre décisive qui prend pour cible la classe dirigeante d’alors, coupable de tant de compromissions –, qui forme un pendant idéal à la peinture de Dix", a déclaré Peter Raue, le président de l’association des Amis de la Nationalgalerie.

Début septembre, l’association avait recueilli 4 millions de marks (13,8 millions de francs), alors que Les joueurs de skat (1920), mis en vente à New York le mois prochain par les héritiers du médecin de Dix, sont estimés 7,7 millions de dollars (environ 39 millions de francs). Le reste de la somme devrait être collecté à l’occasion d’un tournoi de skat organisé à Berlin pour 1 500 joueurs, auxquels on a demandé de verser un droit d’inscription minimum de 2 000 marks (7 000 francs environ).

L’association des Amis de la Nationalgalerie de Berlin fait l’impossible pour acquérir un tableau d’Otto Dix, Les Joueurs de skat (Die Skatspieler), avant sa mise en vente chez Sotheby’s-New York le mois prochain. Pour recueillir les 39 millions de francs nécessaires, elle organise même un tournoi de skat, un genre d’écarté ou de belote très populaire en Allemagne.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°18 du 1 octobre 1995, avec le titre suivant : Un tournoi pour un tableau de Dix

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque