Vendredi 4 décembre 2020

Un nouvel écrin pour Auguste

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 7 octobre 2005 - 80 mots

ROME - Petit temple sacri­ficiel à ciel ouvert, cons­truit au tout début de notre ère pour célébrer la paix établie par Auguste après ses victoires en Gaule et en Espagne, l’Ara Pacis (« Autel de la paix ») de Rome est désormais pro­tégé de la pollution et du bruit. L’architecte américain Richard Meier lui a confec­tionné un écrin aux façades de verre, d’acier et de travertin. Le projet avait suscité de vives critiques des défenseurs d’une Rome protégée de toute construction contemporaine.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°222 du 7 octobre 2005, avec le titre suivant : Un nouvel écrin pour Auguste

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque