Samedi 15 décembre 2018

Un duo pour les Canaries

Herzog et de Meuron signent l’Institut Oscar-Dominguez

Le Journal des Arts

Le 25 mai 2001 - 327 mots

Santa Cruz de Tenerife, capitale de l’île de Tenerife, dans l’archipel des Canaries, est sur le point de se doter d’un institut d’art contemporain dont la réalisation a été confiée aux architectes suisses Jacques Herzog et Pierre de Meuron. En partie consacré au surréaliste espagnol Oscar DomÁ­nguez, ce centre culturel occupera une surface totale de quelque 16 000 mètres carrés.

LAS PALMAS (de notre correspondante) - Parmi ses nombreux projets en cours, le bureau d’architecture bâlois Herzog & de Meuron travaille actuellement à l’Institut Oscar-Domínguez d’art et de culture contemporains (Iodacc) à Santa Cruz de Tenerife – projet estimé à quelque 118 millions de francs. Lauréats du Pritzker Prize 2001 (lire le JdA n° 125, 13 avril 2001), ces deux architectes suisses souhaitent créer un grand ensemble culturel réunissant à la fois un musée d’art contemporain, une bibliothèque et un centre de photographie. D’accès multiples, l’édifice sera traversé diagonalement par une nouvelle voie publique. Cette artère en pente s’élargira et se transformera progressivement en un espace triangulaire semi-couvert au cœur même du centre – place publique insolite et accessible à tous. La grande plate-forme du premier niveau accueillera les expositions à caractère international, tandis qu’un grand escalier en spirale mènera au fonds Oscar Domínguez occupant les 1 250 m2 du second niveau.

La collection permanente, qui ne cesse de s’enrichir, sera divisée en trois sections. La première sera occupée par une trentaine d’œuvres d’Oscar Domínguez, propriété du Cabildo (Conseil gouvernemental insulaire) ; la seconde, plus importante, sera consacrée à l’évolution de l’art canarien du XXe siècle au travers d’œuvres choisies parmi des artistes tels que Martín Chirino, Juan Ismael, Cristino de Vera, Pedro González, Juan Hidalgo. La dernière section accueillera les œuvres des créateurs qui, depuis 1975, ont joué un rôle significatif dans l’art espagnol et international tels Nacho Criado, Enzo Cucchi, Imi Knoebel, Peter Schuff ou Walter Marchetti. Plus intimes dans leur dimension, les galeries du centre de photographie pourront être reliées aux salles d’expositions temporaires.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°128 du 25 mai 2001, avec le titre suivant : Un duo pour les Canaries

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque