Travail de bénédictin pour Signorelli

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 8 février 2010

Les fresques que Luca Signorelli a peintes après 1497 au cloître de Monte Oliveto Maggiore, près de Sienne, sont présentées au public pendant leur restauration.

Commandé par l’abbé Domenico Airoldi, ce cycle de neuf scènes de la Vie de saint Benoît a été achevé dans des délais très brefs, avec des "journées" très longues et une technique des plus variée. Au vu des importantes différences stylistiques, Signorelli a dû faire appel à de nombreux collaborateurs, même s’il semble que le peintre ait fourni tous les dessins préparatoires et les poncifs.

Le mélange des ingrédients originaux et les repeints successifs ont engendré d’importantes altérations qui sont difficiles à harmoniser. C’est pourquoi les restaurateurs, sous la direction de Daniele Rossi et du Dr Alessi, de la surintendance pour les Biens historiques et artistiques de Sienne, ont pris la décision d’en respecter la majeure partie.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°24 du 1 avril 1996, avec le titre suivant : Travail de bénédictin pour Signorelli

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque