Dimanche 17 février 2019

Tout le monde dit I love Néfertiti

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 10 novembre 2009 - 127 mots

LOUXOR - Le 8 décembre, au Caire, l’Allemagne et l’Égypte discuteront de leur différend quant au buste de Néfertiti exposé au Neues Museum de Berlin.

L’Égypte, lasse du refus opposé à ses demandes de restitution, a menacé de ne plus laisser sortir d’antiquités vers l’Allemagne. La directrice du département des Antiquités égyptiennes du musée berlinois devra apporter les preuves que l’œuvre a été acquise légalement. Zahi Hawass, directeur du Conseil suprême des antiquités d’Égypte, est de son côté convaincu que la statue, mise au jour en 1912, a été recouverte de glaise pour être envoyée clandestinement en Allemagne. Il dit pouvoir démontrer l’illégalité de l’acquisition au moyen d’un rapport prouvant que le buste n’a pas été attribué à l’Allemagne, lors de la répartition des antiquités avec l’Égypte.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°313 du 13 novembre 2009, avec le titre suivant : Tout le monde dit I love Néfertiti

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque