Mercredi 8 décembre 2021

Nomination

Thomas Aillagon à Nice pour conquérir la « Capitale Européenne de la culture » en 2028

Par Julien Tribut · Le Journal des Arts

Le 24 novembre 2021 - 88 mots

Nice. Après avoir passé quatre ans à la direction de la communication du Quai Branly, le fils de l’ancien ministre part pour les services de la ville de Nice où il va orchestrer les nombreux chantiers culturels de Christian Estrosi.

Le maire a annoncé une reconfiguration de l’offre théâtrale, composante de la candidature qu’il souhaite porter pour la « Capitale européenne de la culture 2028 ». Le parcours professionnel de Thomas Aillagon (48 ans) l’a mené dans l’audiovisuel (TF1 et Lagardère), puis au ministère de la Culture (numérique et Communication).

Thématiques

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°578 du 26 novembre 2021, avec le titre suivant : Thomas Aillagon à Nice pour conquérir la « Capitale Européenne de la culture » en 2028

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque