Sites en péril de par le monde

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 13 octobre 2009

NEW YORK - Le World Monument Fund (WMF), fonds privé américain créé en 1965, a divulgué la liste 2010 des sites en péril dans le monde.

Celle-ci comprend 93 sites dans 47 pays, dont l’existence est menacée par les caprices du temps, du climat, par les conflits, les catastrophes naturelles ou la main de l’homme. Deux sites français se trouvent cités : l’hôtel des Monnaies de Villemagne-l’Argentière (Hérault) et l’église de Saint-Martin-des-Puits (Aude). Le Machu Picchu (Pérou), menacé par le tourisme de masse, y figure également, de même que deux constructions du célèbre architecte américain Frank Lloyd Wright, et l’autoroute Merritt Parkway, située dans le Connecticut. La Sagrada Familia, à Barcelone, dont la construction a connu de nombreuses difficultés depuis la mort de l’architecte Antonio Gaudi, fait son entrée sur la liste du WMF : un projet prévoit le passage d’un tunnel ferroviaire non loin de la cathédrale. Depuis sa création, en 1996, la liste biannuelle du WMF a traité 630 sites de 125 pays qui ont reçu près de 35 millions d’euros. Au-delà de l’aspect financier, elle a pour vocation d’attirer l’attention afin d’encourager d’autres donations et des projets de préservation.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°311 du 16 octobre 2009, avec le titre suivant : Sites en péril de par le monde

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque