Sedan et son monument aux morts

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 11 mai 2012 - 123 mots

SEDAN - À Sedan (Ardennes), le maire, Didier Herbillon, envisage la destruction du monument de la guerre 14-18, «”¯édifice de provocation”¯» devenu d’après lui «”¯dangereux pour les administrés”¯».

La Société d’histoire et d’archéologie du Sedanais considère qu’une telle décision « porterait atteinte à un monument patrimonial important de la ville ». Selon son président, Sébastien Haguette, il faudrait « trouver environ 50 000 euros pour réhabiliter l’édifice et en faire un outil mémoriel emblématique de la réconciliation franco-allemande ». Le maire, qui ne s’y oppose pas, a déclaré que « la Ville de Sedan ne mettra pas un centime de plus dans cette affaire que les 13 000 euros qui ont été décidés pour sa destruction ». Une souscription internationale pourrait être lancée pour réunir les fonds nécessaires à la sauvegarde du monument.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°369 du 11 mai 2012, avec le titre suivant : Sedan et son monument aux morts

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque