Nuit des musées

Saturday night fever

Par Julie Portier · Le Journal des Arts

Le 6 mai 2008

Toujours plus festive, encore plus européenne et invariablement gratuite, la quatrième édition de la « Nuit des musées », le 17 mai 2008, promet d’attirer un large public dans les 2 000 institutions participantes.

Créée en 2005 par le ministère français de la Culture et de la Communication, la manifestation a été suivie l’an passé jusqu’en Bulgarie ou en République tchèque par quarante et un pays européens, enregistrant une fréquentation record de 1,3 million de visiteurs. En France, quelque 950 établissements publics vont rivaliser d’inventivité pour « provoquer le déclic chez ceux qui n’ont jamais poussé la porte d’un musée », selon la formule de la ministre Christine Albanel.
La nuit sera placée sous le signe de la fête comme au Carré d’art, Musée d’art contemporain de Nîmes, qui accueillera une scène digne d’un festival où danse, musique et théâtre contemporains seront au programme. Mais la manifestation est surtout l’occasion de découvrir ou de redécouvrir les œuvres conservées près de chez soi. Ainsi, plusieurs institutions organisent-elles de véritables circuits à travers les collections comme à Strasbourg où des navettes gratuites sillonneront la ville entre les huit musées municipaux. D’autres, au contraire, mettront une pièce à l’honneur comme le Musée des Arts décoratifs à Paris qui invite un spationaute sur le canapé Djinn commandé par Stanley Kubrick pour l’Odyssée de l’espace, pour en commenter l’impact dans l’univers technologique. Les plus jeunes sont aussi invités à se joindre aux festivités comme au Musée des beaux-arts de Quimper qui leur consacre un programme sur mesure avec des ateliers pédagogiques. Découvertes culinaires au Musée de la céramique de Vallauris, ou jeu de piste au Musée d’Angoulême, certains jouent la carte de la convivialité et du ludisme. Ces promenades nocturnes s’achèveront autour d’un conte au Musée du quai Branly à Paris ou d’un spectacle sons et lumières revisité par Manuel Vidal au Musée des beaux-arts de Valenciennes. Cette nuit de toutes les métamorphoses sera propice au mélange des genres à l’exemple des performances sur le thème du « Maniérisme et danse contemporaine » interprétées par la compagnie Lagartija au Musée de la Renaissance, au château d’Écouen.

La Nuit des Musées 2008

Samedi 17 mai jusqu’à 1h, gratuit. Tous les renseignements sur les musées participants, horaires et programmes sur www.nuitdesmusees.culture.fr

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°281 du 9 mai 2008, avec le titre suivant : Saturday night fever

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque