Mercredi 20 février 2019

Salon du patrimoine : un succès accru

17 000 visiteurs sont venus au Carrousel du Louvre

Le Journal des Arts

Le 1 mai 1996 - 364 mots

Pour sa deuxième édition, le Salon international du patrimoine, qui s’est déroulé du 11 au 14 avril au Carrousel du Louvre à Paris, a répondu à l’attente des organisateurs. Le nombre de visiteurs – 17 000 personnes – est en progression d’environ 14 % par rapport à l’an dernier.

PARIS - À l’aide d’un bâtonnet de bois dont elle a entouré l’extrémité d’un morceau de coton, une jeune fille nettoie consciencieusement un tableau. "J’enlève le vernis d’époque, qui a vieilli, pour raviver les couleurs. Après, nous pourrons réaliser le réentoilage et appliquer un vernis neuf", explique-t-elle aux curieux qui s’arrêtent devant le stand de cet atelier de restauration de tableaux. Le nombre d’exposants est passé de 190 à 250 cette année, avec notamment la participation accrue des régions, des chambres des métiers et des villes, et la présence de nombreux pays européens. "Ce Salon est un rendez-vous important pour les professionnels du patrimoine qui se connaissent mal entre eux", déclare Pierre Chevalier, président du Salon.

Les "Pierres d’or"
À l’atelier pédagogique du Salon, une dizaine d’enfants s’initient à l’architecture et à l’urbanisme. Il s’agit d’abord de distinguer les premiers habitats dans le monde. Puis, à l’aide d’une règle et de crayons de couleur, ils font surgir sur le papier des maisons aux architectures toutes plus originales les unes que les autres. Un peu plus loin, un informaticien présente son logiciel qui permet l’inventaire de tous les objets d’une collection, accompagnés de leur image numérisée.

Le Salon a été l’occasion de récompenser certains professionnels du patrimoine. Le prix du Patrimoine artisanal a été décerné à l’Atelier Philippe Cécile, à Paris, spécialisé dans la restauration et la restitution de broderies d’ameublement, tapisseries et tapis. Le prix du Livre du patrimoine, remis par l’association Vieilles maisons françaises, a récompensé Nerte Fustier-Dautier pour son Bastides et Jardins de Provence. Enfin, dans le cadre du festival "Patrimoine en images", les "Pierres d’or" ont distingué quatres documentaires audiovisuels, dont l’un d’entre eux traite de la profession de lauzier.

Pierre Chevalier est optimiste pour les prochaines éditions du Salon : "Nous pensons augmenter la surface d’exposition l’an prochain, pour remplir l’ensemble de l’espace mis à notre disposition au Carrousel du Louvre", annonce-t-il.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°25 du 1 mai 1996, avec le titre suivant : Salon du patrimoine : un succès accru

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque