Mercredi 12 décembre 2018

Rome prépare son jubilé

Création d’un parc archéologique au centre de la capitale

Le Journal des Arts

Le 18 avril 1997 - 550 mots

En vue du Jubilé de l’an 2000, une vaste \"promenade archéologique\" ponctuée de différents musées est en cours d’aménagement au centre de Rome. Elle englobera la zone qui va du mont Palatin au Forum romain et s’étendra jusqu’aux Forums impériaux et aux marchés de Trajan. Première étape, les fouilles du forum de Nerva.

ROME - Le coup d’œil sur le forum de Nerva, depuis la via dei Fori Imperiali, est extraordinaire : là où se trouvait, hier encore, la terrasse opposée à la Curie, s’est ouvert un monde. Une vaste déclivité, sillonnée par les cailloutis des rues antiques entrecoupées de brefs paliers, s’ouvre en direction de l’église baroque San Luca sur le cadre magnifique du Forum romain. Partout, demeures et palais de l’époque romaine à la Renais­sance, en passant par les Carolin­giens, se multiplient le long des rues retrouvées. Ces édifices coexistent dans le même espace, comme en un palimpseste en trois dimensions, tantôt réduits à des bases de mur, parfois lisibles jusqu’aux étages supérieurs.

"Ce rêve de tout archéologue est devenu pour moi réalité", affirme le  professeur Eugenio La Rocca, surintendant aux Biens artistiques de la Ville et responsable scientifique de la fouille du forum de Nerva. Ce rêve est le grand défi de l’administration municipale, à la veille du Jubilé de l’an 2000. Ainsi, la fameuse "fouille des Forums" annoncée au début des années quatre-vingt, puis longuement et âprement discutée quinze ans durant, vit aujourd’hui une étape cruciale. À l’époque, le projet de l’architecte Benevolo reposait sur la démolition de la via dei Fori Imperiali, qui aurait restitué sa continuité à tout le secteur traversé par la grande "avenue fasciste" inaugurée en 1932. Dans un climat d’exaltation, des polémiques enflammées ont suivi et accompagné le projet pendant de longues années.

Des objets en quantité
En 1993, les recherches, financées par des fonds communaux, n’avaient toujours pas dépassé le stade des fouille des caves des anciens palais du XVIe siècle. Mais, la même année, les 3 milliards de lires (10 millions de francs) de la loi sur "Rome capitale" – qui a définitivement donné à l’administration du Capitole la responsabilité pleine et entière du projet – ont dé­bloqué la situation. Puis un projet en­core plus ambitieux a reçu l’appui exceptionnel des financements liés au Jubilé : déjà, 19 milliards de lires (65 millions de francs) ont été débloqués sur les 30 milliards prévus (100 millions de francs).

"Ce que nous allons réaliser d’ici l’an 2000, explique La Rocca, ne se limite pas à la fouille du forum de Nerva, mais comprend également le dégagement intégral des Forums impériaux, tout en maintenant l’axe de circulation. Nous allons rendre enfin lisible la totalité de ces forums, à l’exception d’une toute petite partie. L’axe de la voirie existante servira de promenade archéologique, aménagée en plusieurs parcours, avec des aires de repos. Mieux encore : le grand parc archéologique ainsi réalisé, comprenant la zone entière qui va du Palatin au Forum romain, puis jusqu’aux Forums impériaux et aux marchés de Trajan, sera ponctué de différents musées. La Torre dei Conti accueillera un musée consacré à la partie médiévale des Forums, tandis que la Villa Rivaldi recevra l’Antiquarium enfin restructuré. Les fouilles actuelles ont en effet livré une incroyable quantité d’objets : céramiques datables de la fin du XIIIe siècle au XVIe, monnaies et bijoux".

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°36 du 18 avril 1997, avec le titre suivant : Rome prépare son jubilé

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque