Mercredi 27 janvier 2021

Restitution à Bordeaux

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 17 mars 2006 - 140 mots

BORDEAUX - Vingt-deux ans ont été nécessaires pour que la basilique Saint-Michel de Bordeaux retrouve une partie de ses décors sculptés, disparus en 1984.

Six panneaux d’albâtre et un relief haut de 60 cm figurant saint Jean-Baptiste et datant du XVe siècle avaient été substitués par des répliques en plâtre. La supercherie n’avait été découverte qu’en 1993, avant que la Ville de Bordeaux ne récupère deux panneaux un an plus tard. Les cinq autres pièces avaient été facilement revendues, aucun vol n’ayant été déclaré pendant longtemps. En 2005, Christian Deydier, président du Syndicat national des antiquaires, avait convaincu le collectionneur suisse Stephen Zuellig de restituer le relief de saint Jean-Baptiste. Le Musée d’Aquitaine expose jusqu’au 24 mars les trois pièces récupérées, avant qu’elles ne soient replacées. Des négociations sont en cours avec les détenteurs des quatre derniers reliefs dans l’espoir d’obtenir leur restitution.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°233 du 17 mars 2006, avec le titre suivant : Restitution à Bordeaux

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque