Plan de reprise pour l’Ecomusée d’Alsace

Le Journal des Arts

Le 19 juillet 2007

STRASBOURG - Un protocole d’accord relatif à un plan de reprise de l’Ecomusée d’Alsace d’Ungersheim (Haut-Rhin) a été signé le 19 février entre l’Association Ecomusée d’Alsace, les actionnaires d’Ecoparcs (qui gèrent les activités commerciales du site), la Caisse des dépôts et consignations et sa filiale la Compagnie des Alpes. Le plan prévoit la cession des actions d’Ecoparcs, détenues par une douzaine de personnes, à la Compagnie des Alpes qui contrôlera un peu plus de
50 % de la société à l’issue de l’opération. Le rapprochement prévu avec le site voisin du Bioscope, géré par la Compagnie des Alpes, concernera les activités administratives « sans aucune influence sur les vocations respectives » des deux musées. Les collectivités locales prévoient un appui financier pour la gestion muséale de l’Ecomusée. La Région Alsace et le Conseil général du Haut-Rhin injecteront respectivement 100 000 et 300 000 euros par an pour les frais de fonctionnement, ainsi que 38 000 euros pour les actions pédagogiques. L’Ecomusée doit rouvrir ses portes le 1er avril avec 25 salariés permanents, après un plan social qui a concerné 39 personnes à l’association et 18 à Ecoparcs. La chambre commerciale du tribunal de Colmar pourrait se prononcer le 20 mars sur ce plan. (AFP).

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°254 du 2 mars 2007, avec le titre suivant : Plan de reprise pour l’Ecomusée d’Alsace

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque